Philodendron, cactus, monstera, dracaena, yucca, ficus, succulentes… Saviez-vous que l’on peut reproduire presque toutes les plantes d’intérieur qui ont une tige par bouturage ? La multiplication des plantes est même un des petits plaisirs des amoureux des plantes. Pour avoir une collection de plantes incroyables et transformer votre salon en une mini jungle verdoyante, il suffit de partager vos végétaux à partir d’une branche, de la tige ou d’une simple feuille pour certains, et de faire repartir des racines pour constituer de toutes nouvelles plantes. Si le bouturage vous permet d’acquérir plus de plantes facilement sans dépenser un sou, il faut tout de même maîtriser quelques techniques simples pour ne pas louper vos expériences de multiplication végétale. Dans cet article, découvrez comment bouturer facilement vos plantes vertes préférées et nos meilleures astuces pour y arriver avec succès.

Qu’est-ce que le bouturage “maison” ?

Bouturer une plante verte est une technique de jardinier assez simple, qui consiste à cloner une plante mère afin d’obtenir de nouveaux végétaux. Vous pouvez recréer des racines, puis de jeunes plants à part entière, à partir de branches ou de rameaux d’une seule plante principale… et ainsi multiplier votre flore d’intérieur à l’infini ! 

 

Pourquoi bouturer des plantes d’intérieur ?

Le bouturage présente divers avantages très intéressants si vous souhaitez végétaliser votre environnement avec plus de plantes vertes : 

  • c’est une technique de multiplication très simple à réaliser
  • le bouturage ne demande aucun investissement de départ : aucun matériel spécifique n’est requis sauf du terreau, quelques pots récupérés et de quoi créer une mini-serre
  • bouturer est beaucoup plus économique qu’acheter de nouvelles plantes dans les magasins ou jardineries
  • c’est rapide, il peut être effectué sur votre balcon ou dans votre salon (en prenant soin de protéger le sol) en quelques dizaines de minutes seulement.

 

Quand faut-il multiplier ses plantes vertes ? 

Il est possible de multiplier ses plantes vertes tout au long de l’année. En théorie, il est préférable d’attendre la période de pleine croissance des plantes pour réaliser une multiplication puisqu’il s’agit en premier lieu d’un prélèvement. Vous pouvez décider de produire de nouvelles plantes par bouturage si : 

 

  • vous souhaitez offrir vos plus beaux spécimens à vos proches, vos amis ou vos collègues de travail sans vous en séparer pour autant : un cadeau végétal “fait-maison” qui plaît toujours !
  • vous voulez remplacer des plantes qui ne sont plus en grande forme dans votre jardinière
  • vous souhaitez végétaliser un peu plus vos espaces de vie (salon, chambre, cuisine, balcon ou terrasse) avec des espèces qui y sont déjà acclimatées.

 

Comment faire une bouture de plante d’intérieur ? 

La technique la plus facile, et la plus connue, pour bouturer une plante verte s’effectue en 5 étapes seulement. 

Matériel nécessaire 

  • 1 sécateur propre
  • Les boutures ou nouvelles tiges prélevées sur vos plantes 
  • Du terreau spécial bouturage si vous en avez (à acheter en jardinerie)
  • Des petits pots de récupération 

La technique pour bouturer facilement une plante verte 

  1. Coupez une section terminale de tige de la plante à bouturer d’environ 10 cm de longueur (selon la taille de la plante) en comptant au minimum 3 noeuds (départs de feuilles ou de nouvelles tiges de plante)
  2. Supprimez les feuilles inférieures pour n’en garder que 3 ou 4, ainsi que toute fleur sur la bouture récupérée. Pour les arbustes, couper les feuilles à moitié pour permettre à la plante de se concentrer sur la formation des racines.
  3. Remplissez vos pots de terreau et glissez-y la bouture jusqu’au deuxième nœud dans un petit pot rempli de terreau humide. Au préalable, vous pouvez réaliser quelques entailles sur la tige (si elle n’en a pas déjà) pour faciliter la génération de racines ou la trempez dans de l’hormone de bouturage.
  4. Arrosez généreusement votre pot de bouture : la terre doit être trempée.
  5. Placez-le dans un endroit bien éclairé de votre maison, mais surtout pas en plein soleil ou dans un courant d’air, et gardez le substrat légèrement humide pendant une semaine environ. 

 

Ce qu’il faut savoir, c’est que cette technique de bouturage fonctionne très bien pour la majorité des plantes vertes décoratives et les aromatiques de nos intérieurs. Mais pour les plantes grasses, les succulentes et les cactus, c’est une autre histoire ! Il convient d’adapter cette méthode classique de bouturage à leurs besoins (bien moindres) en humidité pour garantir la génération de nouvelles racines. On bouture donc en fonction du type de plante à reproduire. On vous explique tout !

Quelles sont les plantes que l’on peut bouturer facilement ?

Reproduire les plantes vertes décoratives et aromatiques 

Les plantes décoratives à feuilles minces et les plantes aromatiques, comme la sauge, le romarin, l’hortensia, le géranium, le thym ou les oeillets sont les plus faciles à reproduire par bouturage. Et pour vous garantir toutes les chances de réussite, la meilleure astuce consiste à utiliser la méthode du bouturage à l’étouffée. Le principe est de placer le clone de plante mère dans en sol humide et dans un environnement clos, avec un fort taux d’humidité et très peu d’évaporation. Un peu comme une mini serre ! De cette façon, la bouture produire plus facilement de nouvelles racines et les premières repousses devraient apparaître dans le mois qui suit. N’hésitez pas à lancer plusieurs boutures de la même plante en même temps pour garantir la réussite de cette méthode de bouturage !

Astuce pour bouturer les plantes grasses et cactus à tiges épaisses et semi-épaisses 

Contrairement aux plantes vertes et aromatiques, toutes les plantes grasses de la famille des cactées et les succulentes possèdent déjà un taux d’humidité très important. Si on utilise la méthode ci-dessus pour les bouturer, elles risquent de pourrir et de ne jamais développer de nouvelles racines ! L’astuce pour reproduire vos plantes vertes à tiges épaisses et semi-épaisses est donc d’utiliser à la seconde technique présentée.

 

  1. Prélevez les tiges de plantes à bouturer comme indiqué plus haut, plutôt à la base de la branche principale.
  2. Laissez-les sécher à l’air libre dans une assiette propre pendant quelque temps (2 ou 3 jours pour les succulentes ou plusieurs semaines pour les très gros cactus par exemple), jusqu’à ce qu’un tissu calleux se forme sur la blessure (une croûte dure et sèche qui empêche les microbes de pénétrer dans la tige)
  3. Placez-les alors dans leurs pots avec du terreau sec et arrosez de temps en temps. 

 

En général, plus la tige est épaisse, plus il faut de temps pour voir les premiers signes de croissance arriver. Mais soyez patients ! Cette technique fonctionne parfaitement bien pour la plupart des boutures de cactées et de plantes grasses. 

 

Vous avez maintenant toutes les clés pour bouturer facilement vos plantes vertes d’intérieur ! Si vous voulez leur assurer une croissance idéale, pensez à leur apporter une fertilisation organique 100% naturelle comme nous proposons sur notre e-shop N’Bioo. Vous souhaitez en savoir plus sur les propriétés de vos plantes vertes d’intérieur ? Consultez aussi notre Guide des Plantes conçu avec passion pour vous apporter tous les conseils dont vous avez besoin pour prendre bien soin de vos plantes favorites.