Pour que vos plantes d’intérieur restent en bonne santé, il faut les nourrir ! En amoureux des plantes, vous en prenez déjà sûrement grand soin en eau, lumière et attention : arrosage régulier, exposition à la lumière et température adéquate selon les espèces végétales, entretien régulier, rempotage annuel, taille et nettoyage des feuilles… mais avez-vous pensé à l’apport d’engrais pour soutenir leur croissance ? Les fertilisants participent au bien-être de vos plantes vertes car ils fournissent à la plante tous les éléments nutritifs dont elle a besoin pour se développer. Comment faire pour assurer la croissance végétale ? Quand et comment fertiliser une plante d’intérieur ? On vous dit tout dans cet article !

Quand fertiliser mes plantes en pot ?

Les plantes d’intérieur vivent en environnement clos : Les plantes ne possèdent qu’un faible volume de terreau à disposition comme réserve de nourriture pour se développer. Aussi, les végétaux de votre maison ont besoin d’apports en engrais pour pouvoir grandir et se développer. Pour savoir quand le faire, on entend souvent la règle de base suivante : on ne doit fertiliser une plante que lorsqu’elle est en croissance. Donc jamais en hiver car la croissance des plantes est dormante. C’est seulement en partie vrai ! En saison froide, la croissance des plantes en extérieur est ralentie du fait de la baisse drastique des températures et de la luminosité des journées froides plus courtes. Une fertilisation pendant la saison froide sur votre plante n’a donc en effet pas grand intérêt… Mais il n’en va pas de même pour nos plantes d’intérieur, qui poussent dans nos espaces de vie lumineux et chauffés pendant l’hiver. En toute période de l’année, nos plantes vertes d’intérieur restent exposées à une forte luminosité, à un climat plutôt tempéré voire même chaud, et continuent donc de croître, même à moindre mesure. Pour les garder en bonne santé, fertilisez vos plantes d’intérieur dès que la lumière commence à se faire plus vive, soit un peu avant la fin de l’hiver. Bon à savoir : certaines plantes à fleurs ou à fruits, comme les gardénias ou les cyclamens, continuent à produire tout au long de l’hiver, celles-ci nécessitent donc des apports d’engrais.

Quel engrais choisir pour la fertilisation de ses plantes d’intérieur ?

Outre le compost maison, il existe deux principaux types d’engrais pour plantes d’intérieur disponibles dans le commerce : l’engrais organique (ou l’engrais naturel) ou l’engrais minéral (ou l’engrais chimique). Si vous voulez connaître précisément la différence entre ces différents types de fertilisants pour prendre soin de vos plantes d’intérieur, jetez un oeil à notre article récent “Tout savoir sur l’engrais organique : définition et utilisation”. Dans tous les cas, ce qu’il faut savoir c’est que certains fertilisants sont destinés à amender durablement la terre pour en reconstituer les éléments nutritifs, tandis que d’autres sont conçus pour améliorer la croissance végétale par un effet “coup de fouet”. Selon les objectifs que vous avez pour votre jardin intérieur, il faudra choisir le bon engrais ! Voyons cela plus en détail :

Les engrais liquides

Très rapidement absorbés par la plante, les engrais liquides nourrissent rapidement et efficacement vos plantes intérieures. Ils sont solubles dans l’eau, vous pouvez donc les utiliser en plus de votre arrosage quotidien en les mélangeant à l’eau à température ambiante et arroser vos plantes de villes avec votre mélange fertilisant. Une autre technique consiste à vaporiser directement le mélange eau / engrais liquide sur les feuilles de vos plantes vertes pour renforcer son action “coup de fouet” sur vos plantes vertes ! Mais attention, cet effet n’est pas vraiment durable puisque la plante absorbe la majorité des minéraux, par la suite drainés par le sol, qui reste sans amendement fertilisant. L’astuce est donc de rajouter une petite quantité d’engrais liquide dans chacun de vos arrosages, surtout pendant l’été où les besoins de vos plantes d’intérieur en engrais sont décuplés. Optez pour un fertilisant 100% organique, biologique et universel parfait pour vos plantes d’intérieur : découvrez l’engrais liquide N’bioo ou le thé brun des vers de terre.

Les engrais en granulés

Les granulés d’engrais ont une structure poreuse qui leur permet de diffuser plus lentement les nutriments dans la terre et de les rendre progressivement assimilables par la plante. Les minéraux restent disponibles dans le sol pendant 2 à 3 mois ! Ce type de d’engrais pallie efficacement aux carences en éléments nutritifs de l’environnement fermé de votre plante en pot (qui ont par exemple passé tout l’été dehors), tout en boostant sa croissance durablement. Pour apporter cet engrais à vos plantes d’intérieur, il suffit d’enfouir une petite quantité de granulés à la périphérie des racines dans vos plantes en pots une fois à chaque début de saison puis de lui apporter sa dose en eau quotidienne. Pourquoi ne pas choisir l’engrais fertilisant écologique N’Bioo qui est particulièrement riche en nutriments naturels issus de l’agriculture biologique ?

Comment doser l’engrais de mes plantes d’intérieur

Comme la croissance de vos plantes d’intérieur est ralentie en hiver, il est conseillé d’apporter à votre plante de l’engrais dès la mi-février, en diminuant les doses recommandées de moitié. Vous pouvez ensuite progressivement repasser aux trois-quarts des doses d’engrais à partir du mois de mars, puis à la pleine dose lorsque vos plantes vertes d’intérieur retrouvent leur pleine croissance en été.

Les bonnes pratiques de la fertilisation des plantes d’intérieur

Ne fertilisez que les plantes en bonne santé. Si vous notez des signes de détresse, comme un jaunissement des feuilles ou un affadissement de sa couleur verte, ne lui apportez surtout pas d’engrais à haute dose. La plante est alors incapable d’absorber les minéraux ! Essayez plutôt d’agir autrement et attendez que la croissance active reprenne avant de la fertiliser.

 

Ne fertilisez pas après avoir rempoté ou surfacé vos pots de plantes intérieures car les terreaux achetés en jardineries possèdent déjà très souvent des engrais dans leurs compositions. Attendez plutôt 2 à 4 semaines avant de leur apporter de l’engrais.

 

Partant du même principe, si vous achetez vos plantes auprès d’un horticulteur ou dans le commerce, elles n’ont généralement pas besoin de fertilisation avant 6 semaines.

 

Appliquez toujours l’engrais sur substrat humide sur votre plante et respectez toujours les dosages recommandés, afin de ne pas brûler les racines de vos plantes avec une trop forte concentration de fertilisant.

En résumé

Vous savez maintenant tout sur la fertilisation des plantes d’intérieur ! Apporter de l’engrais à vos plantes vertes est très important pour leur assurer une croissance vigoureuse. Mais, vous l’avez compris, la fertilisation de vos plantes doit suivre des règles simples pour être efficace. De plus, selon les espèces végétales, il peut être conseillé d’apporter de l’engrais différemment. Envie d’en savoir plus et savoir comment bichoner votre collection et son entretien ? Consultez le guide des plantes N’Bioo spécialement conçu à cet effet.

duo d'engrais naturel n'bioo
0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetour à la boutique