Vous voulez savoir comment fabriquer vous-même vos fertilisants biologiques pour des plantes en pleine forme ?

Voici nos 7 meilleures recettes DIY pour réaliser vos engrais naturels (presque) gratuits à la maison ! C’est facile, économique et beaucoup plus sain pour vous et vos plantes préférées. Réalisé à partir de déchets de votre jardin, de votre cuisine ou de matières naturelles, l’engrais bio est idéal pour la croissance de vos plantes d’intérieur, de votre potager ou de vos nouveaux semis. Exit les produits toxiques au jardin, vive les préparations faites maison !

Ne dépensez plus votre argent inutilement en achetant de coûteux engrais chimiques qui polluent notre belle planète. Faites vous-même vos propres engrais naturels à partir de matières organiques recyclées. Découvrez nos meilleures recettes et nos conseils de pros du jardinage biologique dans cet article.

Utilisez vos déchets verts comme ingrédients de base de votre engrais naturel

engrais naturel herbe coupé tondeuse

Vous possédez une pelouse ou seulement des mauvaises herbes dans vos pots de plantes ou dans votre potager ? Voici nos meilleures astuces pour en faire facilement de l’engrais naturel à haute teneur en azote !

 Les tontes de gazon à saupoudrer pour fertiliser naturellement

Saviez-vous que les herbes coupées que vous coupez au jardin constituent à elles seules de formidables boosteurs de croissance pour vos fleurs, fruits et plantes vertes ? En plus d’être un excellent paillis naturel contre les mauvaises herbes, l’herbe coupée est incroyablement riche en un nutriment essentiel pour tout développement végétal : l’azote ! L’astuce simple pour confectionner facilement votre propre engrais vert : ramassez et épandez immédiatement les tontes de votre gazon autour de vos cultures.

 Créez votre engrais DIY liquide avec les mauvaises herbes

Tout comme les tontes de gazon, les mauvaises herbes de nos jardins font d’excellents engrais azotés. Mais quel jardinier averti voudrait remettre les mauvaises herbes fraîchement arrachées dans son potager ? Les graines éventuelles pourraient germer à nouveau et envahir la place. Suivez le guide pour trouver la solution facile pour les convertir en un fertilisant organique

Notre recette d’engrais naturel liquide à base de mauvaises herbes :

  • Remplissez un quart d’un seau avec les mauvaises herbes de votre jardin.
  • Ajoutez de l’eau dans le seau jusqu’à le remplir totalement. 
  • Laissez les mauvaises herbes tremper pendant une semaine ou deux. 
  • Une fois que l’eau devient bien brune (comme du thé), versez cet engrais liquide naturel à base de mauvaises herbes sur la terre de vos plantes fleuries ou comestibles.

Fabriquez votre propre compost avec vos déchets de cuisine

Engrais de jardin - Compost fait maison

Vous savez sûrement qu’il est possible de composter vos déchets alimentaires pour en faire un engrais naturel ultra nutritif pour vos végétaux ! Mais maîtrisez-vous les règles d’or pour bien préparer votre compost maison et faire le bonheur de vos potagers ? Suivez notre guide du compostage à domicile !

 Le secret du jardinier pour un bon compostage

Le compost constitue une source durable de nourriture pour vos plantes car il libère lentement les éléments nutritifs. Imaginez : un jardin bien composté peut tenir un an ou deux sans nécessiter une nouvelle application d’engrais pour rester vert et en bonne santé ! Le compost à haute teneur en azote aide également l’humus à retenir l’humidité, ce qui est essentiel pour que les fleurs et autres cultures du potager prospèrent pendant les étés chauds et secs. En principe, les légumes et les épluchures de fruits sont les principaux restes alimentaires que vous devez utiliser pour réaliser votre compost. Mais pour créer un engrais naturel efficace, vous devez y ajouter des sources d’engrais azoté, comme les tontes d’herbe et les feuilles de votre pelouse.

 Notre recette DIY pour préparer votre compost

  • Collectez et triez vos déchets de cuisine comestibles (pelures de légumes, pelures de fruits, petites quantités d’aliments cuits gaspillés) dans un récipient.
  • Récupérez aussi de la matière organique sèche comme les feuilles mortes, le sang séché, la sciure de bois et la cendre de bois dans un petit récipient.
  • Percez 4 à 5 trous à différents niveaux d’un grand récipient (un pot en terre ou un seau pourront faire l’affaire !) afin de laisser l’air entrer.
  • Remplissez le fond du récipient d’une couche de terre.
  • Ajoutez les restes alimentaires en couches, en alternant les déchets humides (restes de nourriture, légumes et écorces de fruits) et les déchets secs (paille, sciure, sang, feuilles séchés).
  • Couvrez ce contenant d’une feuille de plastique ou d’une planche de bois pour aider à retenir l’humidité et la chaleur.
  • Vérifiez le contenant tous les jours en veillant bien à ce qu’il reste humide : si vous pensez que le tas est trop sec, arrosez-le avec un peu d’eau.

Pour accélérer le processus de compostage et apporter de encore plus d’azote à vos fleurs ou arbustes fruitiers, vous pouvez également ajouter :

  • De la cendre de bois ;
  • De la sciure de bois ; 
  • Du sang séché ;
  • Du fumier ou du guano (excréments d’oiseaux) ;
  • Du purin d’orties.

Concoctez un engrais naturel surpuissant grâce au fumier

engrais naturel fumier de vaches

Sang séché, corne broyée, guano marin, fumier de vache, de poulets ou même de chauves-souris : quelle que soit sa source, ce mélange d’excréments d’animaux et de litière constitue de l’or brun pour votre potager ! Le fumier a une particularité : c’est à la fois un engrais naturel puissant et un amendement riche pour le sol. Comme le compost, le fumier est extrêmement concentré en azote. Il redistribue les éléments fertilisants petit à petit, ce qui en fait un fertilisant biologique durable et économique de premier choix. Focus sur 3 types de fumiers d’origine animale et végétale, que vous pouvez facilement vous procurer en l’achetant ou en le compostant vous-même avec les restes de fumier d’un agriculteur sympathique.

 Opter pour le fumier de vache

Connu et reconnu, le fumier de vache est riche en éléments nutritifs qui nourrissent les cultures et le sol de votre potager. Mais quelques règles d’utilisation s’imposent : Veillez à ce que le fumier soit correctement composté avant utilisation car sa teneur élevée en azote peut brûler les plantes si le fumier est cru. Si vous l’utilisez sur des fruits et légumes, essayez de trouver du fumier produit par des vaches d’élevage biologique afin d’éviter d’ingérer des résidus d’antibiotiques chimiques.

 Miser sur la richesse du fumier de poulet

La fiente de poule contient plus d’azote, de potassium et de phosphore que tout autre type de fumier ! C’est aussi une excellente source d’autres nutriments tels que le calcium et le magnésium pour entretenir vos cultures, fleuries ou comestibles. Là encore, l’application de fumier frais directement sur les plantes peut brûler leurs racines, il faut donc le composter correctement avant de l’utiliser. Privilégiez aussi un engrais provenant d’un élevage de poulets élevés en plein air afin de maintenir sa valeur biologique et nutritionnelle.

 Choisir le fumier de plantes : la farine de luzerne

Autre engrais naturel organique qui profite grandement au potager : la farine de luzerne, qui contient une quantité intéressante d’azote, de potassium et de phosphore. Le véritable avantage de la luzerne est qu’elle aide à améliorer la qualité du sol, ce qui lui permet de produire plus de nutriments pour vos cultures. Cet engrais permet notamment aux fleurs de croître plus vite au fil du temps ! Particulièrement indiquée pour prendre soin des roses, la farine de luzerne peut être achetée dans la plupart des jardineries.

Bonne nouvelle pour ceux qui voudraient se lancer dans le compostage de fumier : le fumier se transforme rapidement en un engrais naturel parfait et sans odeur pour le potager ! Mais vous l’aurez compris, si ses performances en jardinage biologique sont décuplées par rapport aux autres engrais naturels, le fumier doit être employé avec grand soin pour éviter les dégâts. Ne prenez pas de risque et offrez à vos plantes le meilleur de l’or brun : l’engrais liquide 100% organique N’Bioo à base de fientes de poules est dosé parfaitement pour éviter le surdosage et bénéficier d’un maximum d’efficacité !

Nourrissez vos cultures aux algues

engrais naturel algues

Découvrez une autre recette millénaire pour fertiliser naturellement le jardin : l’engrais à base d’algues marines ! Les algues sont un excellent engrais naturel car elles augmentent la capacité de vos plantes à absorber les oligo-éléments naturellement présents dans le sol (calcium, magnésium, soufre, azote, potassium, sodium, zinc). Si vous habitez en bord de mer, vous pouvez utiliser des algues fraîches ou séchées ramassées sur la plage. Si vous n’avez pas cette chance, achetez simplement des algues séchées en magasins bio et lancez-vous dans la préparation DIY de votre engrais.

 Notre recette pour fabriquer votre fertilisant aux algues marines

  • Réservez huit tasses d’algues hachées. 
  • Remplissez à moitié un seau de 25 litres avec de l’eau (eau de pluie si vous le pouvez) puis ajoutez les algues. 
  • Laissez infuser pendant trois semaines, puis filtrez. 

Votre engrais naturel DIY aux algues se conserve bien jusqu’à trois semaines. Pour l’arrosage de vos plantes vertes, fleurs et comestibles, mélangez simplement la moitié du thé d’algues et la moitié de l’eau dans une bouteille de deux litres. En traitement de fond ou pour donner un coup de fouet à la pousse de vos cultures, les algues, comme le sang séché ou les fientes de poule, feront des merveilles en fertilisation bio de votre jardin !

Employez le marc de café comme engrais naturel au jardin

engrais marc de café

Le marc de café a de nombreux usages dans le potager biologique, mais l’un des meilleurs est celui d’engrais naturel. Parce qu’il aide à abaisser le pH du sol, c’est votre meilleur allié pour faire pousser vos fleurs et autres plantes du potager qui adorent les sols acides, comme les myrtilles, les rhododendrons, les roses ou les tomates. Mais pas seulement ! Et il existe différentes techniques DIY pour produire simplement un engrais naturel à partir de ce que vous récupérez du petit-déjeuner. Suivez le guide.

Notre recette pour préparer votre engrais :

  • Faites tremper jusqu’à six tasses de marc de café usagé 
  • Oubliez-le pendant une semaine 
  • Utilisez-le ensuite pour arroser vos plantes qui aiment l’acide.

 Composter avec du marc de café

Pour ajouter de l’azote à votre tas de compost, il vous suffit de jeter le marc de café usagé, avec ou sans filtres, sur votre tas de compost, et le tour est joué ! Petite astuce à retenir pour la création de cet engrais bio : n’oubliez pas qu’il s’agit d’un compost vert, il faudra donc le compenser par l’ajout d’un compost brun pour bien équilibrer le tout.

 Saupoudrer directement sur la terre de vos plantes

Vous pouvez choisir de disposer le marc de café directement sur le sol pour l’utiliser comme engrais azoté. C’est aussi simple que cela ! L’avantage de l’utiliser comme engrais naturel est qu’il ajoute de la matière organique à la terre, ce qui améliore le drainage, la rétention d’eau et l’aération du sol. Il aide également à attirer les vers de terre et les micro-organismes bénéfiques à la croissance des plantes. Pour l’utiliser comme un véritable engrais naturel, ne le rincez pas et faites-le travailler dans la terre autour de vos plantes.

 Autres utilisations de cet engrais au potager

Lutte contre les parasites, paillage de la terre, répulsif à chats… en plus de constituer un engrais pour vos cultures, le marc de café peut également servir d’autres objectifs en jardinage biologique. De nombreux jardiniers misent également sur ses autres propriétés pour :

  • protéger la terre en l’utilisant comme paillis dans votre jardin ;
  • éloigner les limaces et les escargots des plantes ; 
  • empêcher les matous d’utiliser vos cultures comme litière ;
  • nourrir les vers en lombricompostage. 

Si vous utilisez cet engrais naturel dans votre potager régulièrement, vous constaterez bien vite qu’il donne à votre jardin autant d’énergie qu’il en a pour vous !

Préparez facilement votre engrais naturel avec des coquilles d’œuf

engrais naturel coquilles d'œuf

Les coquilles d’œuf sont les meilleures amies des jardiniers depuis la nuit des temps. Vous aussi vous voulez fabriquer votre engrais naturel sans bouger de votre cuisine ? Alors ne jetez plus vos coquilles d’oeufs ! Multi-usages et très nutritives pour les plantes, vous pouvez les utiliser pour démarrer vos semis ou les écraser pour ajouter des éléments nutritifs au sol de votre potager. Découvrez aussi comment les faire infuser pour les transformer en un fertilisant bon marché et 100% biologique pour vos plantes d’intérieur, qu’elles soient vertes, fleuries ou aromatiques.

 Pourquoi utiliser des coquilles d’œuf pour fertiliser ses cultures ?

La coquille d’œuf est presque entièrement composée de carbonate de calcium (CaCO3). C’est la forme la plus courante de calcium que l’on retrouve dans la nature : pensez aux coquillages, aux récifs coralliens et au calcaire. Mais c’est aussi le minéral essentiel le moins cher et le plus répandu dans les suppléments nutritionnels pour végétaux. Dommage de s’en débarrasser ! Les coquilles d’œuf contiennent également de petites quantités d’oligo-éléments très utiles pour la bonne santé de votre potager.

 La véritable recette pour fabriquer l’engrais naturel à la coquille d’œuf

  • Dans une grande casserole, faites bouillir un litre d’eau 
  • Ajoutez-y 10 à 20 coquilles d’œuf propres.
  • Éteignez le feu.
  • Laissez reposer toute la nuit, puis filtrez-le.
  • Versez le thé fertilisant naturel froid sur la terre de la plante.
  • Appliquez une fois par semaine pour avoir de superbes plantes verdoyantes !

Vous n’aimez pas l’infusion fertilisante aux coquilles d’œuf ? Vous pouvez aussi bien les écraser pour en faire une mie rugueuse ou une poudre stimulante pour la croissance de vos fleurs et plantes vertes. Pour cela, lavez bien les coquilles et broyez-les au mortier ou au broyeur avant de les mélanger à la terre du jardin ou au terreau. Il vous suffit de saupoudrer les coquilles écrasées en confettis au pied de vos cultures. Autre avantage non négligeable : les coquilles d’œuf repoussent aussi les limaces qui détestent leurs bords tranchants !

Réalisez vous-même votre engrais naturel à la banane

engrais naturel peau de banane

Vous ne savez pas quoi faire de vos pelures de bananes ? Transformez-les en un engrais naturel redoutablement efficace pour avoir de belles fleurs et des fruits et légumes bien juteux ! Voici la recette DIY pour préparer votre eau de banane fermentée, un fertilisant biologique qui regorge de nutriments et micro-organismes fantastiques pour conserver un potager verdoyant.

Notre recette pour réaliser votre eau de banane fermentée :

  • Mélangez à parties égales des bananes trop mûres (ou leurs pelures) coupées en morceaux et de la cassonade (ou autre sucre roux non transformé) 
  • Conservez-la dans un contenant hermétique à température ambiante pendant deux semaines.

L’eau de banane fermentée est assez facile à préparer, mais elle ne se conserve pas très longtemps. Utilisez-la rapidement pour une efficacité renforcée sur les fruits et fleurs de votre potager !

 Les avantages de l’eau de banane fermentée

Nous savons tous que les bananes sont une source incroyable de potassium, excellent non seulement pour la santé humaine, mais aussi pour celle de vos plantes ! Les bananes et leurs pelures contiennent bien d’autres nutriments étonnants – bien plus que n’importe quel engrais du commerce. L’eau de banane fermentée permet de maximiser les bienfaits nutritifs de la banane pour vos plantes, sans attirer les parasites ou diminuer leur biodisponibilité. De plus, vous réduisez vos déchets en réutilisant de vieilles bananes et vous faites des économies en produits fertilisants du potager.

 Bien utiliser votre engrais naturel DIY à la banane

Diluez votre eau de banane fermentée avec de l’eau ordinaire, puis mettez-la en action en fonction des résultats escomptés : 

  • Vaporisez les feuilles de vos plantes et fleurs avec un spray de votre mélange pour donner un coup de fouet immédiat à vos plantes.
  • Arrosez le sol de vos plantes avec de l’eau de banane fermentée pour un processus d’absorption plus lent. 
  • Utilisez cet engrais 100% naturel deux fois par semaine pour des résultats incroyables.

Et encore plus simple

Peu importe ce que vous faites pousser dans votre potager extérieur ou votre jardin d’appartement, l’une ou l’autre de ces recettes d’engrais naturels à faire soi-même vous aideront à avoir la main verte ! Pas le temps de vous atteler à la préparation de fertilisants organiques ? N’Bioo le fait pour vous ! Nous produisons avec passion des engrais biologiques entièrement organiques, à base de fientes de poules, faciles à utiliser et dont les effets sont garantis sur la santé de vos plantes d’intérieur. Découvrez notre gamme d’engrais bio liquide ou en granulés, spécialement conçus pour les jardiniers urbains pressés et passionnés.

duo d'engrais naturel n'bioo