Vous voulez vous lancer dans la culture de plantes aromatiques d’intérieur mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? Nul besoin d’avoir la main verte, les plantes aromatiques sont très faciles à faire pousser en appartement, si l’on suit quelques principes de base. Ne vous laissez pas submerger par les besoins spécifiques de chaque herbe, et suivez plutôt nos 10 conseils pour favoriser une croissance et une production généreuse. Vous allez réviser les bases du jardinage urbain pour pouvoir tirer le meilleur parti de votre production d’herbes aromatiques avec un minimum d’efforts. À vous le jardin aromatique en pleine santé et les petits plats maison garnis de saveurs d’herbes fraîches toute l’année ! Voici quelques conseils pour entretenir parfaitement votre jardin aromatique à la maison. 

 

Commencez petit

Comme le dit le proverbe de La Fontaine “Rien ne sert de courir, il faut partir à point” ! Si vous êtes nouveau dans la culture des plantes d’intérieur ou si votre espace est très limité, nous vous conseillons de commencer petit, avec deux ou trois plantes aromatiques faciles à cultiver, comme le basilic, la menthe ou le thym ! Ces plantes demandent des tailles régulières pour repousser, vous allez donc avoir la satisfaction immédiate de pouvoir profiter de leurs saveurs rapidement dans tous vos plats.

 

Choisissez les herbes que vous aimez manger

Pour bien débuter votre jardin aromatique de votre appartement, plantez d’abord des herbes que vous aimez utiliser en cuisine, ou que vous achetez généralement à l’épicerie. Une fois que vous vous serez habitué à cuisiner avec des herbes fraîches, vous allez y prendre goût ! Quoi de mieux que de tendre le bras vers le rebord de votre fenêtre pour couper quelques feuilles de vos plantes aromatiques et agrémenter vos salades et autres plats de fraîches saveurs du jardin ? De plus, vous serez beaucoup plus motivé à prendre soin d’une plante que vous utilisez régulièrement !

 

Choisissez le bon endroit pour vos plantes aromatiques

Même si vous vivez en ville, dans un appartement plutôt sombre et urbain, essayez de trouver à vos plantes aromatiques un emplacement bien exposé, où elles pourront bénéficier du maximum de lumière naturelle. Placez-les dans l’endroit le plus ensoleillé de votre maison, près d’une fenêtre ou sur une terrasse par exemple, où vos plantes en pots bénéficieront d’au moins six heures de soleil par jour. Les fenêtres qui font face au sud ou au sud-ouest sont votre meilleur atout, même si les fenêtres orientées à l’est ou à l’ouest feront également l’affaire. Les fenêtres orientées au nord ne sont généralement pas assez lumineuses.

 

Ne mettez pas toutes vos herbes ensemble

Quand on débute la conception d’un jardin aromatique d’appartement, nous sommes tentés de faire une jardinière contenant différentes plantes aromatiques ! Mais attention, toutes les herbes n’ont pas les mêmes besoins en eau ! Chaque plante a ses propres préférences, entrant parfois en conflit avec ceux d’une autre herbe que vous essayez de cultiver dans le même pot. Par exemple, la menthe et le persil préfèrent un sol humide, tandis que le romarin, le thym et la sauge demandent des conditions de culture différentes, plus sèches. Si vous les cultivez ensemble dans le même contenant, vous les arrosez de la même façon, et cela peut mener à des complications. Au début, il est donc préférable de prévoir un pot différent pour chaque plante aromatique, avec un trou de drainage au fond.

 

Donnez à vos plantes de la place pour pousser

Les pots de vos plantes aromatiques doivent être suffisamment grands pour permettre leur croissance. Ne choisissez pas un pot simplement parce qu’il est beau ! Comme elles ont tendance à se répandre facilement, pensez à avoir des contenants d’au moins 15 cm de diamètre pour laisser suffisamment de place à vos herbes pour qu’elles poussent librement.

 

Prévenez les parasites

Vérifiez régulièrement l’état de vos plantes aromatiques pour déceler la présence de parasites. Si vous constatez une infestation, éloignez d’abord la plante de toute autre plante afin que les ravageurs ne se multiplient pas. Ensuite, essayez de traiter la plante avec des produits naturels (savon noir par exemple). Comme pour l’engrais organique, il est préférable de ne pas utiliser d’insecticide chimique compte tenu du fait que vous allez manger les feuilles par la suite. Si vous n’arrivez pas à venir à bout des parasites, il est préférable de vous débarrasser d’une plante infestée et de la remplacer. Vous pouvez utiliser du N’Bioo liquide pour prévenir les parasites, en le vaporisant sur les herbes infectées.

 

N’arrosez pas trop vos herbes

La plus grande erreur que font les jardiniers et les cuisiniers propriétaires de jardins aromatiques d’intérieur est de trop arroser leurs plantations ! Attention car nombre de végétaux craignent l’excès d’eau : cela nuit à leur développement et peut même tuer la plante. Si vous constatez que les feuilles commencent à jaunir, vous arrosez probablement trop. Diminuez la fréquence des arrosages et laissez la terre sécher complètement avant de redonner de l’eau.

 

Utilisez un terreau de qualité

Le support de culture est un élément indispensable à la santé de vos plantes aromatiques. C’est leur source première de nourriture ! Investissez dans un terreau biologique de haute qualité et n’utilisez pas de terre provenant de l’extérieur, car c’est un bon moyen d’introduire des parasites indésirables dans votre maison. N’hésitez pas à fertiliser votre terreau avec un engrais naturel à base de composés 100% organiques comme celui de chez N’Bioo

 

 

Arrosez le sol, pas les feuilles

Pensez à adopter les bonnes habitudes d’arrosage pour vos plantes d’intérieur : arrosez toujours la terre de vos plantes, en apportant de l’eau au niveau des racines, plutôt que les herbes elles-mêmes. De cette façon, les racines peuvent disposer des ressources nécessaires directement et le terreau reste humidifié plus longtemps.

 

Ne laissez pas vos herbes reposer dans l’eau

Le drainage de l’eau est très important pour les plantes d’intérieur en pots. Assurez-vous de donner à vos herbes un sol bien drainé pour que l’eau ne s’accumule pas. Ne les laissez pas reposer dans leurs coupelles ou sous-pots remplis d’eau, sous peine de voir leurs racines pourrir ! Quand vous arrosez votre jardin aromatique, laissez l’eau s’écouler dans la soucoupe pendant quelques minutes, puis videz l’eau pour que le support du pot soit sec. 

 

 

 

En résumé

Suivez ces conseils pour avoir un jardin aromatique d’appartement florissant ! Une des plus grandes qualités du jardinier urbain reste l’observation : vos plantes vous disent ce dont elles ont besoin. Si leurs feuilles tombent, elles ont besoin d’eau. Si elles jaunissent, elles reçoivent probablement trop d’eau. Si les extrémités des feuilles deviennent brunes, essayez d’augmenter le taux d’humidité en les vaporisant… Les environnements de culture étant tous différents, les plantes le sont aussi. Notre meilleur conseil est donc d’écouter les besoins de vos plantes pour trouver votre « bonne façon » de cultiver vos plantes aromatiques. Avec une fertilisation organique N’Bioo adaptée, vous réussirez sans l’ombre d’un doute !

duo d'engrais naturel n'bioo